Make your own free website on Tripod.com
                    Laxisme et Indécision.

Ne perdez pas votre temps en parlant au maire ni aux conseillers municipaux 
de Métis-sur-Mer; votre intervention aurait plus d'écoute avec un mur de 
pierre. Cela fait presqu'un an déjà que j'ai fait des plaintes à chaque 
séance régulière sur la gestion pitoyable de nos dechets domestiques, sans 
aucune réaction, peu d'intention et aucune vision. 

Je m'explique. Tout l'été passé, quelques estivants dans notre quartier ont 
sorti leurs ordures domestiques, et bien d'autres types de nuisances, pas le 
lundi matin, la journée désignée par le conseil municipal depuis des années 
pour la collecte, mais n'importe quel jour à part du lundi. Du à mes revendications 
sans-cesse, le conseil a finalement bougé, plutôt ils ont sorti un peu de leur 
léthargie. Rêvez-pas en couleur; leurs efforts ont été entièrement pitoyables. 
Le conseiller pour le quartier ouest a visité le lieu; le maire a chuchoté 
tout-bas dans l'oreille du propriétaire, et peut-être le greffier à envoyé, 
pas un avis, mais une petite mention de se conformer au "règlement" municipal 
virtuel. Un miracle! Le propriétaire en question à immédiatement obtempéré de 
mettre ses déchets sur le bord du chemin lundi matin. Problème règlé? Pensez-
vous!

Depuis les dernières quelques semaines, son voisin immédiat, résidance d'une
conseillère, également du quartier ouest, à mis ses ordures domestiques les 
dimanches avant 15:00 heures; pas toutes les semaines, mais presque. Aujourd'hui, 
samedi, le 20 janvier, quand j'ai passé à pieds vers 15:15, leurs déchets étaient
déjà sortis. Pourquoi une conseillière depuis plusieurs années à la municipalité de 
Métis-sur-Mer, qui a bien entendu et compris le problème apporté et résolu récémment 
sur les ordures domestiques, peut réagir comme ca, ça me dépasse. 

Après avoir participé comme spectateur à toutes les séances régulières depuis plus de 
dix ans, je trouve que la situation ci-mentionnée est un manque de respect et
de responsabilité envers ses commettants. La loi sur les cités et villes rédigée
par le gouverment du Québec sert à quoi et a qui?

Est-ce que le gouvernement du Québec veut fusionner des centaines de municipalités
de ce genre parce que leur conseil municipal font preuve de laxisme et d'indécision?

Gilbert R. Bossé,
Quartier ouest de Métis-sur-Mer,
gbosse@globetrotter.net
samedi, 20 janvier, 2000.

Table de matière.

Merci de l'honneur de venir visiter ce site.